Topographie: image aérienne du 20 avril 1945

Image aérienne du 20 avril 1945
  • Camp de détenus
  • Camp de concentration
  • Camp d’entraînement des SS
  • Plantage
  • © Luftbilddatenbank Ing. Büro Dr. Carls, Würzburg

 

L’enceinte du camp de Dachau se divisait en deux parties: le camp de concentration avec son camp de détenus, ses fours crématoires, la kommandantur et les logements des gardes ainsi que les terrains d’exercice avec ses casernes et ses salles de formation destinées aux SS. Le camp d’entraînement des SS et le véritable camp de concentration formaient deux entités distinctes. Les unités SS du camp d’entraînement ainsi que le personnel du camp appartenaient à la Waffen SS depuis 1939/40. Dans les deux parties du camp se trouvaient également des ateliers dans lesquels les détenus devaient travailler. Les appartements et les villas des SS se situaient le long de l’ancienne “Rue des SS” qui longeait le côté sud du camp et place Theodor Eicke (au sud-ouest du camp de détenus). La cité se situait en dehors du camp et était accessible à tous. Dans la partie est du camp, les détenus ont dû créer un grand jardin aromatique (Plantage).

Topographie: image aérienne de 2006

Image aérienne de 2006

 

Le mémorial du camp de concentration de Dachau comprend l’ancien camp de détenus ainsi que les fours crématoires, qui étaient rattachés au secteur de la kommandantur à l’époque du camp de concentration. Le mémorial fut érigé en 1965 à l’initiative de survivants du camp de concentration. Il fut conçu comme un lieu de mémoire. Certains bâtiments originaux datant de l’époque du camp furent conservés (Jourhaus, bâtiments d’intendance, prison (Bunker), fours crématoires et miradors). Deux baraques furent reconstruites les plans des blocks originaux. De plus, un monument commémoratif  et des lieux de recueillement religieux furent construits sur la place d’appel.

Le mémorial actuel est un lieu conçu pour rappeler les souffrances des plus de 200.000 détenus originaires de 34 nations internés dans le camp de concentration de Dachau. Le “chemin de la mémoire” conduisant de la gare de Dachau au mémorial ainsi que le parcours à travers le mémorial,  guident le visiteur à travers les traces du passé, les reliquats du camp de concentration et les bâtiments originaux. Ils sont non seulement un témoignage du camp de concentration et de son utilisation après la guerre. Le visiteur est invité à découvrir les traces du passé et à s’approprier ainsi l’histoire du lieu. La visite virtuelle proposée accompagne le visiteur souhaitant préparer sa visite.