Information pour les accompagnateurs

Le matériel de préparation et de suivi de la visite s’adresse aux accompagnateurs de groupes ou de public scolaire.

Pour effectuer une visite au camp de concentration, le mémorial recommande de réserver une visite guidée, qui sera conçue par un guide formé par le service pédagogique. Pour plus d’informations sur les visites, clique ici.

Préparer la visite

Avant de visiter le mémorial du camp de concentration, il est nécessaire de donner aux élèves des informations sur le caractère spécifique du lieu et de les préparer émotionnellement. C’est une occasion d’expliquer aux élèves le système concentrationnaire et la fonction du camp de concentration de Dachau dans ce système, mais aussi d’évoquer le concept de "Volksgemeinschaft" (communauté populaire) et les mécanismes d’exclusion et de persécution qui y sont liés.

Avant la visite, il est conseillé de parler avec les élèves de leurs attentes et de leurs craintes et d’évoquer la différence entre le camp de concentration et le mémorial. Un plan d’ensemble du mémorial peut être une aide précieuse. Vous pouvez télécharger le plan et les explications ici. Vous trouverez des explications dans la visite virtuelle.

Après la visite

Après la visite, il est important de ne pas laisser le groupe que vous accompagnez seul avec ses impressions. Organiser un dialogue sur les impressions et les souvenirs de chacun, peut être un bon moyen d’amorcer le dialogue. Le département pédagogique propose un exercice intitulé "Ce qui reste?" dans le cadre de séminaires d’une demi-journée ou d’une journée. Mais il est possible d’organiser un dialogue à l’extérieur de l’école. Il existe une méthode basée sur la présentation de photographies actuelles du mémorial, comme point de départ du dialogue. Les photographies sont placées au centre d’un cercle. Chaque participant choisit le motif qui lui parle le plus et explique ce qu’il a retenu de la visite en s’appuyant sur la photographie.

Des images du mémorial du camp de concentration sont disponibles ici. Elles peuvent être utilisées pour cet exercice.

Les droits de ces images appartiennent au mémorial du camp de concentration de Dachau. L’exercice se base sur une méthode développée par le Max Mannheimer Studienzentrum de Dachau.