Mémorial du camp de concentration de Dachau

Aérien du mémorial Dachau

Le mémorial du camp de concentration de Dachau a été construit en 1965 à l’initiative de survivants du camp de concentration de Dachau, qui s’étaient déjà réunis en 1955 au sein du Comité international de Dachau (CID), pour soutenir la construction d’un mémorial sur l’emplacement de l’ancien camp de détenus. La conversion du camp en mémorial s’achève en 1968 avec l’inauguration du monument international sur la place d’appel. Auparavant le gouvernement de Bavière et le comité international de Dachau avaient signé un accord plaçant le mémorial sous leur responsabilité commune.

De 1996 à 2003, dans le cadre de la rénovation du mémorial, une nouvelle exposition a été créée. Elle est organisée autour du “chemin du détenu”. Depuis 2003 les mémoriaux du camp de concentration de Dachau et de Flossenburg sont placés sous la tutelle de l’organisation Stiftung Bayerische Gedenkstätten (Fondation des mémoriaux de Bavière). L’objectif de la fondation est de “conserver et d’organiser les lieux de mémoire des crimes du national-socialisme, comme lieux de mémoire des souffrances des victimes et comme espace éducatif pour les générations à venir, de soutenir la recherché historique et de contribuer à maintenir en éveil la conscience des hommes et leurs connaissances des faits historiques.” (Art. 2, §1, Loi sur la fondation des mémoriaux).

Chronologie de 1945 à aujourd’hui

Juillet 1945-été 1948

L’armée américaine utilise l’ancien camp de détenus et l’ancien camp SS pour incarcérer des fonctionnaires du NSDAP et des membres de la SS. 672 plaintes sont déposées et 489 procédures sont lancées auprès du tribunal militaire.

1948

L’armée américaine rend les bâtiments de l’ancien camp de détenus à l’Etat de Bavière. Celui-ci l’utilise comme camp de réfugiés et d’apatrides, qui sera dénommé plus tard “Wohnsiedlung Dachau Ost” (Cité Dachau est).

1955

Le CID (Comité International de Dachau) est refondé. Un décret supplémentaire ajouté au Traité de Paris empêche au dernier moment la démolition des fours crématoires.

1959

En partenariat avec le CID, une autorité de tutelle composée de représentants d’institutions publiques et d’associations, dont les membres appartiennent presque tous à des associations de victimes du régime nazi, exige la création d’un  mémorial.

1960

Johannes Neuhäusler, évêque de Munich, fait ériger une chapelle dans l’enceinte de l’ancien camp de détenus. Elle est inaugurée lors du Congrès Eucharistique en présence de 50.000 personnes.

1962

Accord entre l’Etat de Bavière et le CID portant sur la création d’un mémorial. Les baraques des détenus, dont la structure avaient été modifiée afin d’accueillir des réfugiés, sont démolies. Reconstruction de deux baraques, rénovation des murs et des miradors.

1964

Construction du carmel “Heilig Blut”

1965

Inauguration du memorial de Dachau avec une nouvelle exposition.

1967

Construction de l’Eglise évangélique de la réconciliation (evangelische Versöhnungskirche) et du monument commémoratif juif.

1968

Inauguration du monument de Nandor Glid

1975 - 1985

Durant cette décennie le mémorial est plus en plus utilisé comme lieu d’éducation politique. Le travail de mémoire et de recherche se concentre de plus en plus sur les victimes oubliées (Sinti et Roms, témoins de Jehova, homosexuels). En 1980, un groupe de Sinti et de Roms proteste devant la discrimination par une grève de la faim.

1995

50e anniversaire de la libération du camp de concentration de Dachau. Constitution d’un comité scientifique consultatif chargé de définir une nouvelle approche pédagogique et scientifique du mémorial. Inauguration de la chapelle russe-orthodoxe.

2001

Inauguration d’une partie de la nouvelle exposition dans l’ancienne prison  (Bunker).

2002 - 2003

Inauguration de la nouvelle exposition permanente dans les anciens bâtiments d’intendance.

2005

A l’occasion du 60e anniversaire de la libération du camp le poste de garde (Jourhaus), l’ancienne entrée des détenus, devient l’entrée du mémorial.

2009

Inauguration du nouveau bâtiment d’accueil des visiteurs.